« Corps mouvementés, Marionnettes tourmentées »


Laboratoires de recherche marionnettique

« Nous abritons un ange que nous choquons sans cesse » Jean Cocteau

La marionnette sous toutes ses formes suscite actuellement un intérêt croissant chez les artistes d’horizons divers.

On observe depuis plusieurs années, une grande diversité dans les propositions marionnettiques, qui s’enrichissent chaque jour des nouvelles connexions avec d’autres arts.

De par son histoire, c’est l’assurance d’un ancrage de cet art dans l’avenir.

Depuis 20 ans, la compagnie Rouges les Anges poursuit son exploration à la croisée des disciplines artistiques, offrant  une jolie place à la marionnette.

Au travers de ses créations, elle interroge sans cesse le lien qui unit le comédien manipulateur et la marionnette.

 Aujourd’hui, l’envie de poser une réflexion en profondeur autour du geste fondateur de la vie marionnettique et de prendre le temps d’une véritable expérimentation se pose pour la metteur en scène de la compagnie, comme une nécessité.

Et le lien avec la danse apparaît alors rapidement, telle une évidence

  L’idée est d’observer et de questionner le rapport du comédien à sa marionnette et/ou à la marionnette en général, mais aussi de s'arrêter sur le mouvement du comédien qui donne vie à la marionnette, jusqu'à trouver le lien qui mène à la à l'acte chorégraphique, à la danse.

Le travail de dissociation et la virtuosité d’un comédien permettent de donner l’illusion que deux vies peuvent naître en parallèle, s’additionner ou se confronter, laissant à croire que la marionnette est en fait dotée de sa propre vie et peut ainsi agir sur son manipulateur.

Le marionnettiste peut se retrouver, dans ce type de jeu, lui-même contraint par la marionnette, subissant des émotions qu’il a lui-même impulsées.

Il sera intéressant, à l’inverse, d’observer le devenir d’une marionnette subissant le mouvement ou l’émotion d’un manipulateur qui ne lui sont pas dédiés et encore moins destinés à lui transmettre une vie.

La vie marionnettique pourra-t-elle supporter les emportements du comédien, du danseur entraîné dans le tourbillon de sa propre énergie ?


De ces questionnements, naît le projet, initié par Laurence Belet, metteur en scène de la compagnie :

 « Corps mouvementés, marionnettes tourmentées »

 

Dans les creux du paradoxe, semer la surprise
Dans un éclair suspendu, l’invisible
Se nourrir du doute et assister à l’étrange. Laurence Belet.

Les Laboratoires

Deux « laboratoires de recherche marionnettique » ont été  mis en place durant la saison 2014/2015  grâce à la complicité de deux  lieux partenaires de la Région Midi-Pyrénées.
Du 5 au 10 décembre 2014 : Petit Théâtre St Exupère (Odyssud, Blagnac 31)
Du 14 au 21 février 2015: Centre Culturel de Ramonville St Agne (31)

Ce sont au total 23 participants :
9 comédiens, marionnettistes et/ou danseurs,
5 musiciens
1 metteur en scène
1 chorégraphe
3 éclairagistes
1 sonorisateur
2 photographes/vidéastes
1 cuisinière

Ces laboratoires se sont avérés être d’une grande richesse, tant humaine qu’artistique.
Ils ont convoqué l’envie, la rencontre, le talent. On a pu assister à quantités de propositions toutes plus riches en surprises et émotions et observer parfois la nécessité de virtuosité dans ces exercices de style.
La lumière et la musique se sont vite imposées comme de véritables partenaires de jeu et de recherche.
La mise en mouvement des manipulateurs et la théâtralisation du geste marionnettique chorégraphié confère à la marionnette une existence nouvelle, mettant en lumière sa fragilité et sa dépendance.
On peut réellement parler ici de l’émergence d’un langage réunissant au plateau le mouvement du manipulateur et la vie marionnettique dans une synergie dont l’enjeu reste de préserver émotions et vies distinctes.

Deux autres cessions de recherche auront lieu :
Avril 2017 : Centre Culturel de Ramonville St Agne (31)
Sept/octobre 2017 : Partenaires en cours


Triptyque (spectacle en 3 volets) :

Ce triptyque portera les traces des laboratoires.
Il sera le témoin de ce nouveau langage où la marionnette trouvera sa vie là, peut-être, à l'endroit où, parfois, si, mais...
Deux occasions d'aborder des thèmes forts faisant écho à cette énergie mouvementée qui donnera la vie autrement.
Deux occasions de mêler danse et marionnette, textes et musique.

1er volet : « Seul ? »
Création en février 2016 d'un spectacle jeune public à partir de 8 ans. Actuellement en tournée

2ème volet : « Emotik »
Création en février 2018 d'une conférence gesticulée et marionnettique à partir de 6 ans


3ème volet : « Libre d'équilibre »
Création saison 2019/2020 d'un spectacle pour adultes et adolescents

Les titres des créations sont provisoires